Financement de l’économie circulaire et ses nouveaux business modèles

nouveaux business modèles circulaires

Quand il s’agit d’économie circulaire, les modèles de financement et les nouveaux business modèles comme celui du as-a-service sont encore peu utilisés. L’obstacle majeur est le financement

Nous passons d'une économie de la possession à une économie de l'usage. C'est l'un des principes sur lesquels repose l'économie circulaire.

Au cours des dernières années, des centaines de projets circulaires ont vu le jour dans notre pays. 
Toutefois, ces projets sont encore souvent au stade de l’expérimentation (de la démonstration) et n'engendrent pas d’économie d’'échelle à cause notamment de l’absence de financement innovant. De nombreuses entreprises et pouvoirs publics ignorent encore comment financer les projets circulaires et les modèles as-a-service.

Retour sur le webinaire du 10 juillet 2020

Dans le cadre du réseau d'apprentissage du Green Deal Achats Circulaires de la Région Wallonne, nous avons organisé un webinaire dédié à la thématique du financement de l’économie de la fonctionnalité. Celle-ci vise à modifier nos modes de consommation et nécessite, pour cela, d’explorer de nouvelles formes de financement.

Nous y avons évoqué:

  • Les principes du financement de l'économie de la fonctionnalité (Econocom)
  • Les outils wallons de financement et les possibilités d'accompagnement pour évoluer d'un modèle linéaire vers un modèle circulaire  (SRIW)

nos solutions liées à l'économie circulaire

depuis 2017, econocom est un partenaire
engagé dans le domaine de l’économie circulaire

Chez Econocom, nous savons que nos solutions de financement peuvent créer un effet de levier pour des projets stratégiques, servir d’accélérateur de croissance, de moteur de l'économie circulaire, tant pour les entreprises que pour les pouvoirs publics. Faites intervenir nos experts.

Notre mission est de soutenir la politique circulaire, d'accélérer l'innovation, de travailler en co-création afin d'augmenter les chances de réussite des scale-ups et des entreprises établies. Comment? Grâce à l'introduction et la mise en œuvre de nouveaux modèles de revenus et de business, de combinaisons produit-service et de modèles as-a-service.

La location, le leasing et le « as-a-service » comme leviers de financement pour l’économie circulaire

Pour atteindre les objectifs de Vision 2050, le Gouvernement Flamand œuvre à sept priorités de transition censées accélérer les changements nécessaires. L’économie circulaire est l’une de ces sept priorités, comme le révèle la "Startverklaring" (déclaration fondamentale) de Vlaanderen Circulair.

Lire le blog

Augmentation de 21% des déchets électroniques en 5 ans (Global E-waste Monitor)

Le Global E-waste Monitor des Nations Unies met en évidence l’urgence d’une gestion des déchets électroniques dans notre monde numérique actuel : la manière dont nous produisons, consommons et éliminons les appareils électroniques est diffilement défendable. Seule la maîtrise des flux de déchets électroniques contribuera à atteindre les objectifs de développement durable.

Lire le blog

Comment maximiser la valeur économique des achats

L'économie circulaire gagne en importance et les organisations ne s'intéressent plus seulement aux personnes et aux bénéfices, mais aussi de plus en plus à notre planète. Le principe des device-as-a-service et les combinaisons produit-service est l'un des modèles commerciaux les plus importants et les plus innovants dans l'économie circulaire. L'acheteur linéaire classique devient progressivement un acheteur circulaire.

lire le blog

Billy Bike : la scale-up double sa flotte d’e-bikes

grâce au cofinancement en combinant augmentation de capital et leasing

Le financement des start-up et des scale-up pose régulièrement problème. Même si l’on présente trois premières années en pertes dans le business plan, il y a moyen d’obtenir des lignes de crédit sur base d’arguments solides : l’ aspect durable et circulaire du projet Billy Bike, la valeur de marché des vélos, la demande croissance des usagers et un taux de rétention des utilisateurs de 70 %.

découvrez leur projet

nos experts liés à l'économie circulaire sauront vous aider dans votre projet

« L'entrepreneuriat circulaire demande d'autres formes de collaboration financière : un financement bilatéral entre la banque et le client n'est plus adapté. Mais les entrepreneurs circulaires commettent encore trop souvent l'erreur de vouloir posséder leurs produits lorsqu’ils les proposent as a service. En ‘co-créant’ une combinaison produit-service avec un partenaire financier ou un intégrateur, ils vont transférer la propriété des actifs, il ne sera plus question de préfinancement, et leurs dépenses seront alignées sur leurs revenus. L'intégrateur va gérer l’ensemble des relations entre les fournisseurs, les prestataires de services financiers et les clients. »

Christian Levie - membre du conseil d'administration de l’Association Belge de Leasing (BLV/ABL).

One digital company