CYOD - Laissez vos users choisir leurs devices ICT

Vos employés, éléments clés de votre transformation digitale.

comment gagner la guerre des talents grâce à la digitalisation ?

Le phénomène de transformation digitale ultra-rapide permet aux organisations et à leurs collaborateurs de répondre beaucoup plus vite aux évolutions du marché et aux demandes spécifiques des clients. En parallèle, l’environnement de travail traditionnel évolue vers un espace de travail flexible et moderne. Les acteurs principaux de cette transformation ? Les utilisateurs finaux ; les collaborateurs qui occupent votre digital workplace

Lorsque les collaborateurs sont productifs, créatifs et satisfaits dans leur espace de travail digital, on peut véritablement parler d’une transformation numérique réussie. L’ingrédient secret ? Des devices et outils technologies choisis directement par les travailleurs.

Il subsiste néanmoins un groupe d’organisations qui ne reconnaît pas l’importance de l’autonomie de l’utilisateur final en matière de choix des appareils. Mais en négligeant les souhaits des utilisateurs finaux, elles empêchent leur transformation digitale de porter ses fruits. En tant que principal groupe sur le marché du travail, les millennials ne se sentiront pas concernés par ces entreprises, parce que les avantages extralégaux font défaut ou les laissent indifférents

En leur permettant de choisir leurs propres devices et technologies, vous n’assurez pas seulement la réussite de votre transformation numérique : vous prenez une longueur d’avance sur la guerre des talents.

Quand des collaborateurs ont la possibilité de choisir eux-mêmes leurs technologies et solutions dans le cadre d’un programme CYOD, leurs préférences ne font pas l’ombre d’un doute : ils sont 72 % à opter pour un Mac et 75 % à privilégier l’iPhone.

souhaits des collaborateurs dans un digital workplace

Expérience privée et professionnelle

Nous en avons déjà parlé : les collaborateurs veulent la même expérience d’utilisation sur leurs appareils personnels et professionnels. Et par « appareils personnels », nous ne pensons pas uniquement au smartphone. L’utilisation d’un smartphone ou d’une tablette, à titre privé comme professionnel, ne surprend plus personne. Cependant, il existe aujourd’hui un intérêt croissant pour l’utilisation des ordinateurs portables à des fins personnelles. Il est donc logique que vos collaborateurs attendent de ces ordinateurs portables une expérience utilisateur au moins aussi bonne qu’avec leurs appareils privés.

Disponible partout et à tout moment

Anywhere. Anytime. C’est ainsi que tout le monde veut travailler désormais. Il est devenu normal de s’arrêter dans un café en cours de route, pour se concentrer sans être dérangé pendant une heure. Le travail mobile et à distance est la nouvelle norme.

Autonomie et liberté de choix

Les travailleurs exigent avant tout une autonomie et une liberté dans le choix des appareils. Ils veulent travailler avec l’appareil de leur choix, celui avec lequel ils se sentent le plus à l’aise. La possibilité de créer leur propre package d’outils et de technologies leur donne un sentiment d’appartenance et de fierté.

rémunération classique vs rémunération flexible

La rémunération classique illustre le problème du coût de la main-d'œuvre. Le prix de revient d'un employeur pour 1.000 € de salaire brut est en moyenne de 1.280 € pour un employé, tandis que l'employé n'aura plus qu'à 460 € en moyenne. Grâce à une rémunération flexible, les 1.000 € bruts deviennent un budget que l'employé peut utiliser.

CYOD - l'alternative au plan cafétéria pour votre digital workplace

Dans le cadre d'une stratégie CYOD, les collaborateurs choisissent leurs propres outils et technologies, préalablement validés au sein du département IT. Un programme de type « Choose Your Own Device » (CYOD) ou « Employee Choice » comme nous l'appelons chez Econocom, répond simultanément à deux des objectifs stratégiques organisationnels les plus importants aujourd’hui :

  • réussir la transformation digitale d’une part
  • attirer & retenir les talents d’autre part

 

Un programme Employee Choice/CYOD est une bonne alternative au Plan Cafétéria
Explication en vidéo par notre expert en solutions de mobilité pour la digital workplace.

Découvrez également notre solution de plan cafétéria ICT pour votre Flex Income Plan (FIP).

mise en place d'une stratégie CYOD

Pour aborder un programme CYOD de manière stratégique, il est essentiel d’identifier les souhaits des collaborateurs et les attentes du département IT. Les attentes des millennials sont souvent très élevées, mais l’équipe IT pourra-t-elle y répondre à l’aide de solutions technologiques ?

voici comment nous vous simplifions la vie

Notre expert en solutions de mobilité vous explique comment mettre en place un programme CYOD et par quels devices commencer.

les défis d’un programme CYOD pour les gestionnaires IT

Les préférences de l’utilisateur final ne peuvent plus être ignorées. Mais en même temps, ce glissement amène un certain nombre de défis informatiques.

Sécurité

Dans un environnement de travail digital, les utilisateurs travaillent où ils veulent et quand ils veulent. De plus, un nombre croissant d’appareils sont utilisés également à titre privé. Lorsque des appareils sont mis à disposition dans le cadre du programme Employee Choice, ils doivent répondre à toutes les exigences du secteur dans lequel l’organisation est active, afin de garantir la sécurité des données d’entreprise à tout moment. Et cela va généralement bien au-delà du respect de la certification ISO et du RGPD.

Intégration de différents systèmes d’exploitation

L’implémentation de plusieurs appareils implique aussi de devoir combiner plusieurs systèmes d’exploitation. Par exemple, les organisations qui utilisent déjà des systèmes d’exploitation Windows et adoptent ensuite des appareils Apple doivent gérer et faire fonctionner simultanément deux systèmes d’exploitation différents. Cette intégration constitue un véritable casse-tête pour les gestionnaires informatiques.

Support

Que se passe-t-il lorsque le département IT reçoit une demande de support à laquelle il ne peut pas répondre faute de connaissances internes ? Vers quel organisme les utilisateurs peuvent-ils se tourner pour la réparation d’appareils extrêmement différents ? Les départements IT ne possèdent pas directement toutes les connaissances et capacités en interne pour répondre à ces besoins.

Procédures

Que se passe-t-il lorsqu’un collaborateur est responsable d’un dommage ? Ou si le collaborateur en question quitte l’entreprise ? Le congé de maladie longue durée affecte-t-il l’utilisation des appareils ? Les gestionnaires IT luttent pour élaborer une procédure globale.

Mac in Business, 3 fausses idées de l'IT réfutées

Si les travailleurs peuvent choisir eux-mêmes leurs outils et leur technologie dans le cadre d’un programme CYOD, leurs préférences sont claires et Apple a la cote. 72% des travailleurs optent pour un Mac et 75% pour un iPhone. À cet égard, l’expérience utilisateur est un facteur décisif. Pourtant, de nombreux préjugés subsistent au niveau de la direction quant à l’utilisation d’Apple dans les organisations. Nous avons dressé pour vous la liste des 3 principales idées reçues par votre département IT (et comment leur répondre) :

« Mac est cher »

Il s’agit là du premier malentendu. Le coût total de possession (ou TCO) est égal ou même inférieur à celui d’infrastructures traditionnelles similaires. Sur l’ensemble du cycle de vie des appareils Mac, les entreprises du monde entier réalisent des économies grâce, notamment, à des coûts de support inférieurs et à des valeurs résiduelles plus élevées. Il est donc indispensable de tenir compte du coût total.

« Mac, c’est compliqué »

Les gestionnaires informatiques sont rarement enthousiastes à l’idée d’implémenter Mac, car ils sont convaincus que la gestion et l’intégration avec une infrastructure traditionnelle sont extrêmement complexes, voire impossibles. Jusqu’à récemment, c’était effectivement le cas. Mais Microsoft Intune facilite désormais l’intégration et la gestion de Mac in Business.

Pour une gestion et un déploiement simple et flexible, les utilisateurs peuvent ensuite s’appuyer sur Unified Endpoint Management (UEM). L’intégration de Mac dans une infrastructure existante est donc tout sauf complexe. En proposant tous ces outils, Apple vise une politique Zero Touch.

« Mac est réservé à des domaines spécifiques »

De nombreuses organisations ne considèrent pas Mac comme une option parce que certaines applications utilisées quotidiennement par leurs équipes ne sont pas disponibles par défaut sur macOS. Sur ce point, il est important de savoir que de nombreuses applications sont aujourd’hui hébergées dans le cloud. Avec Boot Camp (inclus dans macOS), l’installation d’un système d’exploitation Windows sur Mac est un jeu d’enfant. En d’autres termes, il n’existe aucune restriction technique et tous les secteurs peuvent utiliser Mac.

pourquoi choisir econocom pour un Flex Income Plan (FIP)

Que faire lorsque vos collaborateurs souhaitent choisir leurs propres équipements IT?

Attirer et fidéliser les talents : deux défis de premier ordre pour bon nombre d’entreprises actuelles. La guerre des talents fait rage sur le marché du travail composé d’un tiers de millennials. Nous abordons trois tendances marquantes amenées par ce groupe cible, l’importance croissante de stratégies CYOD et le rôle des équipements IT dans un tel programme.

lire le blog

L'intégration d'Apple dans un écosytème diversifié

Aujourd’hui, les collaborateurs attachent une grande importance aux outils informatiques avec lesquels ils travaillent. Les millennials, en particulier, sont beaucoup plus sensibles au choix de leur téléphone et ordinateur que leurs prédécesseurs. CYOD répond à cette tendance. Mais lorsque chaque collaborateur choisit une technologie distincte, il est évident qu’un écosystème extrêmement diversifié apparaît.

lire le blog

Pourquoi Mac rencontre la résistance en B2B

Si les travailleurs peuvent choisir eux-mêmes leurs outils et leur technologie dans le cadre d’un programme Employee Choice, 72 % des travailleurs optent pour un Mac et 75 % pour un iPhone. À cet égard, l’expérience utilisateur est un facteur décisif. Pourtant, de nombreux préjugés subsistent au niveau de la direction quant à l’utilisation d’Apple dans les organisations. Nous avons dressé pour vous la liste des principales idées reçues.

lire le blog

témoignage Belfius

CYOD chez Belfius Banque, un élément motivant dans leur stratégie de rémunération flexible

Grâce à un support expérimenté, l’intégration de matériel informatique dans le cadre d’une rémunération flexible devient une partie de plaisir. Notre partenaire Econocom a un rôle clé dans le choix des devices, la logistique, la sécurité et le financement. Il ne fait aucun doute que pouvoir poser ses choix en matière d’affectation de rémunération favorise la satisfaction »

- Jos Vanschoenwinkel, Reward Manager chez Belfius.

découvrez le témoignage 
One digital company